A propos de Moulin Nicolas

Nicolas Pioud

D’agriculteur, Nicolas Pioud est devenu paysan-meunier bio en créant Moulin Nicolas il y a 7 ans pour retrouver le plaisir de cultiver des céréales, des légumineuses et des graines, dans le respect de l’environnement, sur 33 ha à Polliat à côté de Bourg-en-Bresse.

Nicolas est passionné par ce métier qui lui permet de transformer ses propres récoltes grâce au moulin à meule de pierre : blé tendre, blé dur, petit épeautre, sarrasin, maïs, lentilles blondes, sont triés, nettoyés et moulus pour obtenir de la farine (en T 65, T 80 et T 110 pour le blé), de la semoule de blé dur et de la polenta. La meule en pierre écrase le grain en douceur qui conserve alors ses qualités nutritionnelles et gustatives.

Moulin Nicolas possède aussi une presse à graines munie d’une vis sans fin pour une pression à froid afin d’obtenir une excellente huile à partir du tournesol, du lin ou de la cameline qui sont cultivées à la ferme.
Nous plantons aussi des lentilles vertes qui se plaisent sur nos terres : elles sont à la fois fermes, tendres, savoureuses et les amateurs ne s’y trompent pas !

L’ensemble de nos matières premières sont nobles et nous les utilisons pour proposer aussi des pâtes bio nature ou aromatisées pour une saveur et un goût incomparable. Nous fabriquons sur place : pas de transport, pas de stockage long, pas de déperdition de qualité.

  • Si vous êtes un particulier à la recherche de nos produits Moulin Nicolas, vrais, locaux et bio, vous pouvez les retrouver en magasin de producteurs, sur le marché de Bourg-en-Bresse et directement à la ferme le vendredi après-midi. Nous organisons régulièrement des portes ouvertes, venez découvrir notre Moulin Nicolas !
  • Vous êtes un professionnel de la filière bio ou locale, vous êtes propriétaire d’un restaurant ou responsable d’une collectivité, d’une petite surface, d’une épicerie fine ? Contactez-nous pour plus d’informations !

Galerie d’images

Les étapes de fabrication

La ferme

Après la moisson, les céréales récoltées sont transportées à la ferme. Les grains seront pré-nettoyés afin de retirer un maximum de poussières et de brins de paille. Ils seront ensuite stockés et ventilés jusqu’à l’hiver avant de passer à nouveau au nettoyeur à cylindre pour retirer les grains cassés, abîmés, ou les graines de mauvaises herbes.
Le brossage du blé : Le grain est alors transféré à l’étage du bâtiment de la meunerie pour une dernière opération: le brossage du blé. Cette étape consiste à enlever les poussières et impuretés qui restent autour et dans le sillon du grain de blé.

La meunerie

Une fois parfaitement propre, le blé est mouillé entre 1 et 2,5%. Le mouillage permet d’améliorer le taux d’extraction des farines. Les grains sont ensuite écrasé à la meule de pierre. Cette méthode ancestrale permet de conserver toutes les propriétés vitales, entre autres celles de l’amande et du germe de blé qui représentent le cœur du grain. La farine retrouve ainsi toute sa vitalité et sa qualité d’antan. Une fois écrasé, le blé est acheminé par aspiration du moulin à la tamiseuse où le son et les farines seront séparés.

Le laboratoire

Le laboratoire de transformation se situe à côté de la meunerie afin que les pâtes soient fabriquées à partir de semoule extra-fraîche. Ce sont les matrices de la «machine à pâtes» qui définissent leur forme. Une fois réalisées, les pâtes seront séchées à basse température entre 15 et 22 heures. Cette méthode de séchage assure le maintien de la qualité gustative de mes produits.

L' huilerie

Les graines de tournesol, lin et cameline sont cultivées par nos soins dans le respect de l’agriculture biologique.
L’ extraction de nos huiles se fait par première pression à froid.
C’est la plus ancienne méthode utilisée pour produire des huiles végétales.
Cette technique traditionnelle est purement mécanique, elle consiste à presser des graines à température ambiante jusqu’à ce qu’elles expulsent tout leurs jus.

Ainsi nos huiles garde toutes leurs propriétés gustatives et nutritionnelles.