Moulin Nicolas, producteur Bio

Pâtes . Lentilles . Farines . Huiles Artisanales et 100% bio

Les produits du Moulin Nicolas sont fabriqués pour vous, avec le strict minimum.
Sans conservateurs, ni additifs ou colorants, mes produits céréaliers sont fabriqués avec des matières premières issues de l’Agriculture Biologique et avec beaucoup de passion, afin de vous garantir une qualité et un goût inégalable.

Nicolas Pioud

Moulin Nicolas allie le savoir-faire du paysan respectueux de l’environnement, l’exigence du meunier, l’expertise du fabricant. Nous maîtrisons tout de A à Z :

  • Pour les farines de meule AB : culture du blé tendre et blé dur, sarrasin, maïs, petit épeautre, lentilles blondes
  • Pour les huiles AB : culture du maïs, tournesol, cameline, lin
  • Pour les lentilles AB : culture de lentilles vertes et blondes

Particulier ou professionnel, découvrez nos délicieuses pâtes bio nature ou aromatisées à base de semoule de blé dur et, pour le régime sans gluten, à base de farine de sarrasin et de lentilles blondes.

Certification Agriculture Biologique

Moulin Nicolas a obtenu la certification AB par le bureau Veritas, car il respecte les règles et les cahiers des charges exigés pour ce label.
Cela vous garantit :

  • La non-utilisation de produits chimiques de synthèse
  • L’absence d’OGM
  • Le respect de l’environnement
  • Le recyclage des matières organiques
  • La rotation des cultures
  • Seule la lutte biologique est acceptée

Certification Agriculture Biologique

Moulin Nicolas a obtenu la certification AB par le bureau Veritas, car il respecte les règles et les cahiers des charges exigés pour ce label.
Cela vous garantit :

  • La non-utilisation de produits chimiques de synthèse
  • L’absence d’OGM
  • Le respect de l’environnement
  • Le recyclage des matières organiques
  • La rotation des cultures
  • Seule la lutte biologique est acceptée

Les étapes de fabrication

La ferme

Après la moisson, les céréales récoltées sont transportées à la ferme. Les grains seront pré-nettoyés afin de retirer un maximum de poussières et de brins de paille. Ils seront ensuite stockés et ventilés jusqu’à l’hiver avant de passer à nouveau au nettoyeur à cylindre pour retirer les grains cassés, abîmés, ou les graines de mauvaises herbes.
Le brossage du blé : Le grain est alors transféré à l’étage du bâtiment de la meunerie pour une dernière opération: le brossage du blé. Cette étape consiste à enlever les poussières et impuretés qui restent autour et dans le sillon du grain de blé.

La meunerie

Une fois parfaitement propre, le blé est mouillé entre 1 et 2,5%. Le mouillage permet d’améliorer le taux d’extraction des farines. Les grains sont ensuite écrasé à la meule de pierre. Cette méthode ancestrale permet de conserver toutes les propriétés vitales, entre autres celles de l’amande et du germe de blé qui représentent le cœur du grain. La farine retrouve ainsi toute sa vitalité et sa qualité d’antan. Une fois écrasé, le blé est acheminé par aspiration du moulin à la tamiseuse où le son et les farines seront séparés.

Le laboratoire

Le laboratoire de transformation se situe à côté de la meunerie afin que les pâtes soient fabriquées à partir de semoule extra-fraîche. Ce sont les matrices de la «machine à pâtes» qui définissent leur forme. Une fois réalisées, les pâtes seront séchées à basse température entre 15 et 22 heures. Cette méthode de séchage assure le maintien de la qualité gustative de mes produits.

La ferme

Après la moisson, les céréales récoltées sont transportées à la ferme. Les grains seront pré-nettoyés afin de retirer un maximum de poussières et de brins de paille. Ils seront ensuite stockés et ventilés jusqu’à l’hiver avant de passer à nouveau au nettoyeur à cylindre pour retirer les grains cassés, abîmés, ou les graines de mauvaises herbes.
Le brossage du blé : Le grain est alors transféré à l’étage du bâtiment de la meunerie pour une dernière opération: le brossage du blé. Cette étape consiste à enlever les poussières et impuretés qui restent autour et dans le sillon du grain de blé.

La meunerie

Une fois parfaitement propre, le blé est mouillé entre 1 et 2,5%. Le mouillage permet d’améliorer le taux d’extraction des farines. Les grains sont ensuite écrasé à la meule de pierre. Cette méthode ancestrale permet de conserver toutes les propriétés vitales, entre autres celles de l’amande et du germe de blé qui représentent le cœur du grain. La farine retrouve ainsi toute sa vitalité et sa qualité d’antan. Une fois écrasé, le blé est acheminé par aspiration du moulin à la tamiseuse où le son et les farines seront séparés.

Le laboratoire

Le laboratoire de transformation se situe à côté de la meunerie afin que les pâtes soient fabriquées à partir de semoule extra-fraîche. Ce sont les matrices de la «machine à pâtes» qui définissent leur forme. Une fois réalisées, les pâtes seront séchées à basse température entre 15 et 22 heures. Cette méthode de séchage assure le maintien de la qualité gustative de mes produits.